Liège

Le liège est un matériau présent dans l'écorce de quelques arbres, et surtout celle du chêne-liège. Il protège l'arbre des insectes, du froid et des intempéries tout en lui servant à respirer, par de minces canaux nommés lenticelles.



Catégories :

Matériau - Matière première végétale

Recherche sur Google Images :


Source image : www.terre.tv
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • Matière avec laquelle sont fabriqués les bouchons. Elle provient de l'écorce du chêne-liège. Le Portugal est un gros producteur de bouchons.. (source : bordeauxwineweb)
Liège au Portugal

Le liège est un matériau présent dans l'écorce de quelques arbres, et surtout celle du chêne-liège. Il protège l'arbre des insectes, du froid et des intempéries tout en lui servant à respirer, par de minces canaux nommés lenticelles.

Le liège produit directement par l'arbre est le «liège mâle», crevassé et de moindre valeur ; on doit l'enlever, c'est l'opération de «démasclage» qui se fait dès que le tronc atteint 30 cm de circonférence. Le nouveau liège qui se forme est le «liège femelle», qu'on lève l'ensemble des 9 à 15 ans (selon les régions) lorsque l'épaisseur voulue est atteinte, à peu près 3 cm (épaisseur indispensable à la fabrication des bouchons dont le diamètre standard est généralement de 24 mm). L'écorce s'exploite sur le tronc et les principales branches. La hauteur d'écorçage dépend du diamètre du chêne-liège : plus il est gros, plus on peut lever le liège haut. On utilise pour cela un cœfficient d'écorçage qui, multiplié à la circonférence du chêne-liège mesurée à 1, 30 m indique la hauteur maximale de récolte à ne pas dépasser. En France, les cœfficients d'écorçage sont généralement de 1 à 1, 5 pour le démasclage, et de 1, 5 à 2 pour les levées suivantes. Dans d'autres pays, comme au Portugal par exemple, les cœfficient d'écorçage peuvent atteindre ou alors dépasser 3.

Le liège est un produit de faible densité, antistatique, résiste assez bien au feu, bon isolant thermique, acoustique et vibratoire, et résistant à l'eau grâce à la subérine qui imprègne les cellules. Il est souple et se décompose lentement.

Il sert habituellement à fabriquer des bouchons à vin. Plus de 80% de la production de liège mondiale est utilisée pour fermer les bouteilles. [1] Néanmoins toutes ces propriétés, réunies dans un matériau naturel, rendent le liège précieux pour diverses applications, surtout en bioconstruction. Concassé en granulés, on le transforme en panneaux d'isolation, revêtement mural ou pour le sol. Il entre aussi dans la composition du linoleum.

Le liège est utilisé dans énormément d'applications de bouchages spéciaux, de semelles de chaussures, de panneaux techniques de toutes formes.

Il est aussi utilisé dans la fabrication de certains instruments de musique de la famille des bois, surtout la clarinette, le hautbois, le saxophone, et le basson.

Le liège sert aussi à la fabrication des volants de badminton.

Depuis quelques années, il est aussi particulièrement utilisé dans la construction de maison écologique, pour ses excellentes performances thermiques et acoustiques.

Pays producteurs [réf.  souhaitée]

Ces trois pays produisent plus de 92% du liège vendu dans le monde.

Des pays tels que la Russie ont essayé de planter des chênes-lièges mais sans succès.

Liens externes

Références

  1. (es) Ecologistas y corchos Reuters Sobre elmundovino publié le 13-8-2007

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Li%C3%A8ge_(mat%C3%A9riau).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 19/05/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu