Dioxyde de soufre

Le dioxyde de soufre est un composé chimique constitué de deux atomes d'oxygène et d'un atome de soufre ; sa formule brute est : S O 2.



Catégories :

Produit chimique toxique - Produit chimique corrosif - Composé du soufre - Agent conservateur - Oxyde - Réfrigérant

Recherche sur Google Images :


Source image : www.futura-sciences.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • ce gaz se forme quand des combustibles contenant du soufre (par ex., le mazout ou le charbon) sont brûlés.... (source : fraserpapers)
Dioxyde de soufre
En bleu les domaines de gravitation des électrons liants (liaisons σ)à rose les domaines de gravitation des doublets non liants ou hybridationsà vert les domaines de gravitaion des électrons liants (liaison πy).
En bleu les domaines de gravitation des électrons liants (liaisons σ).
En rose les domaines de gravitation des doublets non liants ou hybridations.
En vert les domaines de gravitaion des électrons liants (liaison πy).
Général
Synonymes Oxyde sulfureux

Anhydride sulfureux

Oxyde de soufre
N° CAS 7446-09-5
N° EINECS 231-195-2
SMILES
InChI
Apparence gaz incolore ou gaz comprimé liquefié, d'odeur âcre. [1]
Propriétés chimiques
Formule brute O2SSO2
Masse molaire 64, 064896 gmol-1
O 49, 95%, S 50, 05%,
Propriétés physiques
T° fusion -75.5°C[1]
T° ébullition -10°C[1]
Solubilité dans l'eau à 25°C : 8.5 ml/100 ml[1]
Masse volumique 1.354 g/cm³ à -30 °C
1.434 g/cm³ à °C
1.25 g/mL à 25 °C
2.26 à 21 °C comparé à l'air
T° d'auto-inflammation ininflammable
Point d'éclair ininflammable
Limites d'explosivité dans l'air non-explosif
Pression de vapeur saturante -10 °C : 1.013 bar
20 °C : 3.3 bar
40 °C : 4.4 bar
Thermochimie
S0gaz, 1 bar 248, 21 J/mol·K
ΔfH0gaz -296, 84 kJ/mol
Précautions
Signalisation CE
Toxique
T
Phrases R : 23, 34,
Phrases S : 1/2, 9, 26, 36/37/39, 45, [2]
Transport
268
   1079   
NFPA 704

Symbole NFPA 704

SIMDUT[3]
A : Gaz compriméD1A : Matière très toxique ayant des effets immédiats gravesE : Matière corrosive
A, D1A, E,
SGH[4]
SGH04 : GazSGH05 : CorrosifSGH06 : Toxique
Danger
H314, H331,
Inhalation Très toxique, mort, produit de l'acide sulfureux dans les poumons.
Peau Dangereux, corrosif, formation d'acide au contact de surfaces humides.
Yeux Dangereux, corrosif, formation d'acide au contact de surfaces humides.
Ingestion Toxicité assez faible, effets à long terme inconnus.
Écotoxicologie
CL50 3000 ppm/30 minutes souris, inhalation
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

Le dioxyde de soufre (ou anhydride sulfureux) est un composé chimique constitué de deux atomes d'oxygène et d'un atome de soufre ; sa formule brute est : SO2.
Le SO2 est un gaz dense, incolore et toxique ; son inhalation est fortemment irritante.

Le dioxyde de soufre est utilisé comme désinfectant, antiseptique et antibactérien mais aussi comme gaz réfrigérant, agent de blanchiment et comme conservateur de produits alimentaires, surtout les fruits secs, dans la production de boissons alcoolisées et plus particulièrement dans la fabrication du vin.

Production

S8 + 8 O2 → 8 SO2
2 H2S (g) + 3 O2 (g) → 2 H2O (g) + 2 SO2 (g)
4 FeS2 (s) + 11 O2 (g) → 2 Fe2O3 (s) + 8 SO2 (g)
2 ZnS (s) + 3 O2 (g) → 2 ZnO (s) + 2 SO2 (g)
HgS (s) + O2 (g) → Hg (g) + SO2 (g)
2 CaSO4 (s) + 2SiO2 (s) + C (s) → 2 CaSiO3 (s) + 2 SO2 (g) + CO2 (g)
Cu (s) + 2H2SO4 (aq) → CuSO4 (aq) + SO2 (g) + 2H2O (l)

Le dioxyde de soufre en œnologie

Icône de détail Article détaillé : Dioxyde de soufre en œnologie.

Dans le vin, le dioxyde de soufre est présent sous forme libre hydratée : H2S03 ou acide sulfureux, ou sous forme combinée avec les aldéhydes (éthanal), les cétones (acide alpha-cétoglutarique) et certains sucres. Le dioxyde de soufre est aussi utilisé pour la vinification car il inhibe ou arrête le développement des levures et bactéries, arrêtant ainsi la fermentation au moment voulu et assure une stérilisation du vin. En fait lors de la vinification, l'introduction de dioxyde de soufre sert à sélectionner les levures car celles nécessaires à la vinification sont plus résistantes au dioxyde de soufre que les autres levures présentes. Le corps constitué par combinaison entre l'anhydride sulfureux et l'éthanal est l'acide aldéhyde-sulfureux ou acide éthanolsulfonique, qui est un acide fort, selon la réaction suivante :

CH3CHO + NaH SO3 → CH3CHOH-O-SO2Na

Il n'est pas envisageable de conserver à coup sûr un vin, c'est-à-dire d'éviter les refermentations, les maladies microbiennes ou la madérisation, sans un contrôle répété de sa teneur en anhydride sulfureux libre, qui est à l'état de gaz sulfureux SO2, et dont l'odeur et le goût sont désagréables.

Le dioxyde de soufre dans l'industrie

Dans l'industrie, le dioxyde de soufre sert en particulier pour la production d'acide sulfurique. L'acide sulfurique possède d'innombrables applications et est le produit chimique le plus utilisé. Le dioxyde de soufre est obtenu par combustion de soufre ou de pyrites, puis transformé en trioxyde de soufre (SO3) particulièrement pur par oxydation avec de l'air, catalysée par le platine ou du pentoxyde de vanadium. Le SO3 ainsi obtenu permet la fabrication directe d'acide sulfurique particulièrement concentré par simple hydratation.

La pollution atmosphérique en dioxyde de soufre issue de l'industrie provient essentiellement de la consommation de combustibles fossiles. En effet, du soufre est naturellement contenu dans ces combustibles, et leur combustion génère du SO2. Il peut aussi provenir de l'industrie métallurgique, des procédés de fabrication d'acide sulfurique, de la conversion de la pulpe de bois en papier, de l'incinération des ordures et de la production de soufre élémentaire.

La combustion du charbon est la source synthétique principale et représente à peu près 50 % des émissions globales annuelles. Celle du pétrole représente toujours 25 à 30 %.

Les rejets industriels de dioxyde de soufre peuvent être réduits grâce à la mise en place de procédés de désulfuration.

Le dioxyde de soufre dans l'environnement

Émission naturelle, d'origine volcanique de SO2

Le SO2 est produit par les volcans et divers procédés industriels.
La houille de mauvaise qualité et le pétrole contiennent des composés de soufre et génèrent du dioxyde de soufre lors de leur combustion.

Le dioxyde de soufre peut jouer un rôle refroidissant pour la planète, car il sert de noyau de nucléation à des aérosols dont l'albédo est assez élevé, c'est-à-dire réfléchissant les rayons du soleil sans les absorber. Pour certains scientifiques, une solution pour enrayer le réchauffement climatique global serait de "climatiser" la planète avec du dioxyde de soufre. Mais cela pourrait aussi avoir des conséquences dramatiques, car quand il se combine avec l'eau et l'oxygène atmosphérique, le dioxyde de soufre et avec le dioxyde d'azote est l'une des principales causes des pluies acides, perturbant, ou alors détruisant des écodispositifs fragiles. De plus, le SO2 entraine l'acidification des océans, ce qui met ainsi l'existence des planctons, animaux à coquille calcaires et récifs coralliens en péril. Les planctons produisent la moitié de l'oxygène terrestre, en tuant ces producteurs d'oxygène, on réduit énormément la quantité d'oxygène sur Terre, un fait alarmant. La Chine est devenue le premier émetteur de dioxyde de soufre dans le monde[5].

Liens externes

Notes et références

  1. abcd DIOXYDE DE SOUFRE, fiche de sécurité du Programme Mondial sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. dioxyde de soufre sur ESIS, consulté le 13 février 2009
  3. Dioxyde de soufre dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme canadien responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 23 avril 2009
  4. Numéro index 016-011-00-9 dans le tableau 3.1 de l'annexe VI du règlement CE N° 1272/2008 (16 décembre 2008)
  5. Michel Temman, «Victime de ses rejets, Tokyo aide Pékin à se mettre au vert», dans Libération du 16/04/2007, [lire en ligne]

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Dioxyde_de_soufre.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 19/05/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu