Acide citrique

L'acide citrique est un triacide carboxylique de formule C 6 H 8 O 7.



Catégories :

Produit chimique irritant - Produit chimique corrosif - Acide dicarboxylique - Intermédiaire de métabolisme - Produit chimique domestique - Saveur acide - Régulateur alimentaire de pH - Séquestrant

Recherche sur Google Images :


Source image : recette.supertoinette.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ferrique dans les vins blancs et rosés. 16 janv 07. Acide Citrique. L'Acide Citrique est utilisé en prévention de la casse ferrique, quand les teneurs en ... (source : oenofrance)
  • Incorporer l'ACIDE CITRIQUE après dissolution préalable dans du vin.... L'Acide Citrique est conforme aux normes du Codex Œnologique Mondial. (source : oenologieimmele)
  • L'acide citrique est un triacide carboxylique de formule C6H8O7.... Acide citrique et vin. L'acide citrique est présent dans les raisins de tout cépage et ... (source : blog.photographies-naturelles)
Acide citrique
Formule semi-développée et représentation 3D de l'acide citrique.
Formule semi-développée et représentation 3D de l'acide citrique.
Formule semi-développée et représentation 3D de l'acide citrique.
Général
Nom IUPAC acide 3-carboxy-3-hydroxypentanedioïque
Synonymes E330
acide 2-hydroxy-1, 2, 3-Propanetricarboxylique
N° CAS 77-92-9 (anhydre)
5949-29-1 (monohydrate)
N° EINECS 201-069-1
PubChem 311
Apparence cristaux incolores. (anhydre) [1].
cristaux blancs, faiblement deliquescents. (monohydrate) [2]
Propriétés chimiques
Formule brute C6H8O7  [Isomères]
Masse molaire 192, 123779 gmol-1
C 37, 51%, H 4, 2%, O 58, 29%,
pKa 3, 128
4, 761
6, 396
Propriétés physiques
T° fusion 426 K (153 °C) [3]
T° ébullition Se décompose au-dessous du point d'ébullition à 175°C[2]
Solubilité Soluble dans l'eau 592 g·L-1 à 20 °C) [3].
Soluble dans l'éthanol (383 g·L-1 à 25 °C).
Insoluble dans le chloroforme.
Masse volumique 1.5 g/cm³[2]
T° d'auto-inflammation 1010°C[2]
Point d'éclair 100°C[1]
Limites d'explosivité dans l'air en volume % dans l'air : 0.28-2.29[1]
Précautions
Signalisation CE
Irritant
Xi
Phrases R : 36,
Phrases S : 26,
SIMDUT[5], [6]
Acide citrique :
E : Matière corrosive
E,

Acide citrique monohydraté :
E : Matière corrosive
E,
Inhalation Toux. Essoufflement. Mal de gorge.
Peau Rougeur.
Yeux Rougeur. Douleur.
Ingestion Douleurs abdominales. Mal de gorge.
autre Combustible. Les particules finement dispersées forment des mélanges explosifs dans l'air. [4]
Écotoxicologie
LogP -1.7[1]
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

L'acide citrique est un triacide carboxylique de formule C6H8O7.

Description

L'acide citrique joue un rôle central dans le métabolisme de l'ensemble des organismes vivants.

Le citron, une source naturelle d'acide citrique.

L'acide citrique est naturellement présent dans le citron en grande quantité (il intervient pour plus de 95 % dans l'acidité de ce fruit). C'est en fait un intermédiaire du métabolisme des organismes aérobies, et c'est aussi l'autre nom du cycle de Krebs (cycle de l'acide citrique). Il est constitué, au cours de ce cycle, par condensation d'acétyl-CoA et d'oxaloacétate, par la citrate synthétase. L'homme, par exemple, en produit à peu près 2 kilogrammes par jour, qui sont décomposés immédiatement.

L'acide citrique est biodégradable et n'est pas toxique pour l'homme ni pour l'environnement. Cependant, il est irritant et peut provoquer des brûlures s'il entre en contact prolongé avec des muqueuses : il doit par conséquent être utilisé avec quelques précautions (port de gants surtout).

La dissociation de l'acide citrique se fait en trois étapes réversibles.

Usages

Histoire et production

En Angleterre, en 1869, un médecin a obtenu, sous forme cristalline, de l'acide citrique. En mélangeant du jus de citron saturé avec du lait de Chaux, qu'on décompose par de l'acide sulfurique, on obtient de l'acide citrique. L'intermédiaire de cette réaction est le citrate de calcium.

Bien que, dès 1893, on ait eu l'idée que des champignons filamenteux contenaient de l'acide citrique, ce n'est qu'en 1923 que le citrate a été isolé d'une culture fongique fermentée. Cette méthode effectuée en laboratoire à petite échelle (sur pétris) a été élargie pour soutenir la demande d'acide citrique où il est désormais produit dans de larges réservoirs rotatifs. On le prépare par conséquent par fermentation d'une solution sucrée, telle la mélasse.

En Belgique, Alphonse Cappuyns, étudiant à Leuven, commença à étudier la production d'acide citrique par voie biologique en 1916. Initialement en cultivant des'citromyces' (?) sur du sucre raffiné, ensuite avec des'Aspergillus Niger-schimmel'. La production industrielle économique par voie biologique devint envisageable et une société belgo-italienne, 'La Citrique Belge'fut fondée en 1929.

Acide citrique et vin

L'acide citrique est présent dans les raisins de tout cépage et en plus grande quantité dans les moûts concentrés par la pourriture ou le passerillage des raisins. Les teneurs en acide citrique des vins sont particulièrement variables. Énormément de vins rouges en sont dépourvus. En effet, parallèlement à la fermentation malolactique qu'elles provoquent, énormément de bactéries lactiques font fermenter l'acide citrique, en donnant lieu en particulier à la formation d'acide acétique. L'acide citrique possède à un haut degré la propriété d'engager le fer ferrique dans un anion complexe double. Pour cette raison, il est utilisé de façon courante dans le traitement de la casse ferrique. On l'utilise toujours pour remonter l'acidité fixe et ainsi perfectionner l'acidité gustative d'un vin en particulier dans les vins blancs secs. Son emploi dans les vins rouges nomme quelques réserves, car il n'y est pas particulièrement stable et risque d'être fermenté par bactéries lactiques avec augmentation d'acidité volatile.

Notes et références

  1. abcd ACIDE CITRIQUE, fiche de sécurité du Programme Mondial sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. abcd ACIDE CITRIQUE, MONOHYDRATE, fiche de sécurité du Programme Mondial sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  3. ab (en) Citric acid RN : 77-92-9 sur ChemIDplus
  4. Fiches Mondiales de Sécurité Chimique : ACIDE CITRIQUE - ICSC : 0855 sur NIOSH
  5. Acide citrique dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme canadien responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009
  6. Acide citrique monohydraté dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme canadien responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009
  7. Parlement européen et Conseil de l'europe, «La Directive 95/2/CE concernant les additifs alimentaires autres que les colorants et les édulcorants», dans Journal officiel de l'Union européenne, no L 61, 20/02/1995, p.  1-56 [texte intégral (page consultée le 19/05/2008) ] . [pdf]

Liens et documents externes
  • (en) CITRIC ACID COMPENDIUM OF FOOD ADDITIVE SPECIFICATIONS - Addendum 7 - Joint FAO/WHO Expert Committee on Food Additives 53rd session - Rome, 1-10 June 1999

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_citrique.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 19/05/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu